Yacs 2015 se prépare - Venez participer

Malgré les apparences, Yacs se transforme beaucoup en ce moment. Cependant toutes les aides sont les bienvenues. Voici les chantiers qui nous attendent

Tout d'abord un état des lieux et quelques explications.

Bernard Paques, fondateur originel du CMS Yacs a dû mettre en pointillé sa participation aux développement pour des raisons professionnelles.

Le serveur Yacs à de nouveau été indisponible pendant une petite période. Du coup on a changé de serveur et remis une vieille sauvegarde.

Nous allons complètement refaire le site graphiquement et revoir de fond en comble l'organisation du contenu. Le thème actuel est donc très provisoire.

L'avenir de Yacs

Depuis toujours, le développement de yacs a été fortement lié aux besoins de chacun des développeurs dans leurs projets externes.

Yacs est actuellement utilisé pour un très gros projet de réseau social destiné au monde de la musique. Depuis un an, le noyau de yacs a beaucoup évolué et tous les développements effectués pour ce projet n'ont pas encore été intégré. Il reste donc encore beaucoup de travail mais la sortie d'une nouvelle version est maintenant proche.

Participez à l'avenir de Yacs

Plus nous sommes nombreux et plus nous saurons faire évoluer Yacs vite. Les techniques évoluent vite et Yacs doit suivre ces évolutions pour préserver sa pérennité dans le temps.

Vous êtes développeur ?

Yacs a besoin de vous pour faire évoluer son moteur mais aussi pour intégrer de nouvelles techniques

Vous êtes graphiste ?

Yacs a besoin de votre talent pour proposer de nouveaux thèmes libres à commencer par le thème de ce site. Après une courte formation sur la technique utilisée par yacs pour gérer un thème graphique vous serez capable de proposer vos premiers thèmes très rapidement.

Vous êtes bon rédacteur et pédagogue ?

Nous aurons besoin de vous pour créer une nouvelle documentation et pour faire évoluer ce site.

Merci d'avance pour votre implication

Yacs est disponible sur Github : https://github.com/yacs/yacs

Romain Renaud
on Oct. 30 2015

Et en 2016, des bonnes surprises de prévues ?