Le livre de Yacs Gestion de contenu

PreviousNextIndex

Comment optimiser la structure des pages pour le référencement ?

Une étape parmi les plus importantes de l'optimisation SEO est la structuration hiérarchique d'un document. Pour Yacs, comprenez la mise en page d'une section ou d'un article.

[title]La valeur fondamentale[/title] ...retenue par les moteurs de recherche (et donc un critère important pour le référencement) c'est le contenu rédactionnel : Du texte, encore du texte et toujours du texte (les liens url et les images ont aussi une importance stratégique !).
Ce n'est ni de la magie, ni un truc de sorcier yacsien. Simplement une façon d'organiser le contenu que vous proposez aux internautes et par la même occasion, aux moteurs de recherche. Il faut donc apprendre à structurer correctement ses documents en utilisant certaines petites balises que vous retrouvez à chaque réalisation d'article ou de section dans les divers outils d'édition Yacs. [subtitle]Philosophie[/subtitle]Rappelez vous de ce que vous avez appris à l'école ou de la façon dont est structuré un livre, c'est aussi simple que cela.
Tout document se compose d'un titre de page, d'un ou plusieurs titres (et sous-titres) de parties et de mots ou phrases importantes, mises en valeur (souligné, en italique, en gras). [subtitle]Avertissement[/subtitle] Pour travailler réellement à fond l'optimisation d'une page, je vous conseille d'utiliser l'éditeur de texte "textarea" ou au moins, de contrôler le rendu "html" des éditeurs visuels disponibles dans yacs ( TinyMCE ou FCKeditor).
L'ensemble des recommandations qui vont être développées ici est valable à la fois pour un serveur Yacs et tout autre CMS ou page html.
Vous pouvez donc appliquer ceci à tous vos documents quelle qu'en soit la propulsion.
Dernier point : Le SEO (de l'anglais Search Engine Optimization ou OMR Optimisation pour les moteurs de recherche) n'est pas une science exacte et évolue de façon très rapide. Tout dépend également du moteur qui lit vos pages.
Google accordera plus d'importance à telles ou telles balises, Yahoo en donnera plus à d'autres.
Ce qui est vrai aujourd'hui sera peut être faux demain et de nouveau applicable le surlendemain ! C'est bien pour cela que le référencement est à la fois si prenant et si mystérieux ! [subtitle]Optimiser son contenu : comment ça marche ?[/subtitle] Comme tout internaute, un moteur de recherche "lit" votre document, l'analyse, relève les liens, les mots importants et classe l'ensemble dans un index géant en fonction de thématiques et d'association de mots clés entre eux.
Proposer un texte clair, bien divisé pour faciliter la lecture d'un visiteur revient à faire de même pour un moteur.
En d'autres mots, Monsieur Google est un internaute (presque) comme les autres. Il retiendra plus facilement ce qui est clair, structuré, organisé et bien... balisé !

Les balises importantes à votre disposition
:
Elles sont au nombre de trois, directement à portée de clic : h1, h2 et b.
h1 correspond à un titre de niveau 1, h2 à un tire de niveau 2 ou sous-titre. Mais vous pouvez ajouter vous même les balises H3, H4 et ainsi de suite.

À noter qu'il faut éviter de multiplier le nombre de balises h1 dans un même document, ou alors bien hiérarchiser l'ensemble de façon logique.
Une autre balise beaucoup appréciée par les moteurs de recherche est la balise html GRAS représenté ici comme B (tiré de l'anglais Bold).
Elle met en valeur une information et est (pense-t-on) bien indexée par les moteurs de recherche)
Le débat reste entier sur l'importance des balises soulignées (s), italique (i) ou emphase (em). [title]Etape 1 : Hiérarchisation[/title]Prenez l'habitude de hiérarchiser tout article que vous réalisez.
Yacs vous mâche un petit peu le travail en proposant le titre que vous donnez à votre page (ou section) à la fois comme titre de document et titre de premier niveau (h1).
Vous disposez donc, gratuitement, d'une balise de niveau 1 dans tout document !
Pareillement, à chaque saut de ligne, yacs divise votre texte comme deux paragraphes distincts !

Rien de bien compliqué donc, il suffit d'utiliser correctement ces trois balises pour optimiser un peu son document ! Vous rendez du même coup service à vos lecteurs qui ont sous les yeux un document propre et bien hiérarchisé !
À retenir : Structurez toujours vos textes avec au moins une balise h1 (Yacs vous la fournit d'office en reprenant le nom de la page) une balise h2 et quelques notions importantes en gras. [title]Étape 2 : Des liens toujours des liens[/title]Les liens (ou url) sont la matière première des moteurs de recherche. Le corps humain est composé à plus de 70 % d'eau ? Google est composé à plus de 70% de liens !
Tout cela pour mettre en évidence le fait que Google, Yahoo, MSN, exalead, Ask et les autres ont besoin de liens pour affiner leurs index, mettre à jour les pages internet, en trouver de nouvelles, classifier, quantifier et qualifier ces dernières ! C'est donc un élément à prendre en compte. Chaque lien que vous indiquez doit être travaillé. Comment ? Nous allons vous expliquer.

Un lien est composé de 3 éléments :
  1. L'adresse url (www.yacs.fr)
  2. L'intitulé du site [url=http://www.yacs.fr]J'explique en quelques mots de quoi parle le site[/url]
  3. Une balise title qui donne un titre au site (c'est ce qui vous affiche "lire cet article" par exemple. Impossible à reproduire ici, yacs ne tolérant pas les balises html [code]pour les non associés.)


Hélas, les codes yacs permettent seulement d'agir sur les deux premiers éléments, mais pas le troisième qui affiche toujours une phrase générique (le title).
Si vous souhaitez quand même utiliser les codes yacs, préférez toujours la deuxième solution à la première. L'intitulé étant généralement considéré comme plus important que le titre.
Pour optimiser les liens, préférer le html aux codes yacs ou éditeur WYSIWYG [title]Etape 3 : Au déla des mots et après les liens, il y a les images[/title]Qui n'a jamais recherché une image sur Internet ? Et dans la foulée, qui n'est pas tombé sur un site intéressant en voulant copier l'image recherchée ?
Et oui, tout le monde recherche des images un jour ou l'autre.
Les raisons sont multiples, mais ce qui nous intéresse ce sont les conséquences de ces recherches : une visibilité supplémentaire ! [subtitle]Multipliez l'information ![/subtitle] À la différence des liens, Yacs gère parfaitement l'intégration d'image et leurs optimisation.
Tout y est : titre, description, et cerise sur le gâteau pourrait-on dire, une page dédiée.
Yacs renvoie bien dans le code source les deux informations importantes à l'optimisation, à savoir : 'alt' et 'title'
* Le texte alternatif (alt) obligatoire (permet d'afficher un texte si l'image est indisponible).
Le texte affiché dépend de la saisie du "titre de l'image". A indiquer dans le module d'intégration d'image de yacs. * Le titre de l'image (title) est (dans l'intégrateur d'image de Yacs) identique au précédent. Il permet d'afficher le nom de l'image dans une info-bulle. * Le nom du fichier (mon_image.jpg) paramètre optimisable par vos soins en donnant un nom approprié au fichier de l'image. (par exemple : capture_ecran_cms_yacs.jpg) * En option vous avez la possibilité de faire pointer l'image vers une page internet. * Le plus est que chaque image gérée par Yacs dispose de sa propre page dédiée, ce qui permet d'ajouter du contenu, une explication d'image ou des liens, de la même façon que décrite ci-dessus.
[subtitle]Intégrer les images en direct (sans passer par Yacs)[/subtitle] Il est également possible d'intégrer vous même des images dans tous vos textes (uniquement en tant qu'associé) en utilisant des codes html.
Quel avantage ?
* Permettre de différencier la balise (alt) de la balise (title) * Intégrer un peu mieux les liens au sein des images en saisissant tous les paramètres possibles à la fois pour l'image et pour le lien url...

Voilà un petit tour d'horizon des possibilités qu'offre, ou parfois n'offre pas encore [b]Yacs[/b], en terme d'optimisation du contenu.

Le sujet est vaste et ce texte pourrait s'allonger encore beaucoup.
Mais vous disposez ici d'une base pour réfléchir votre référencement et appuyer certains points, quand même relativement faciles d'accès. Personne n'a dit que le référencement était difficile, cela demande seulement du temps, de l'organisation et un peu de savoir faire...

PreviousNextIndex